frarzh-CNzh-TWcsendeeliwiditjakolvplptruessvthtruk

 

Un élève de cycle 1, va être mis en relation avec des formes dans deux types de jeux éducatifs:

  Des boîtes à formes.   Des puzzles par encastrements.
 
     
 

Les deux faces d' un gabarit sont présentes.

Il n' a pas d' indicateurs perceptifs (tactiles ou visuels),

pas de convention pour restreindre les mouvements des gabarits.

 

Une des deux faces des gabarits est neutralisée,

à l'aide d'un indicateur perceptif.

Un disque jaune correspond à une petite poignée.

Les fabricants de matériel de jeux ou les enseignants de maternelle ne retiennent souvent qu'une seule face des gabarits ou utilisent des gabarits particuliers.

Si l' on ne procédait pas de cette manière un jeune enfant serait désorienté par le problème de l'orientation des gabarits, et il faudra bien poser et résoudre un jour ce problème. (Il faudra réussir à faire comprendre que la forme d' un objet plat posé sur une table dépend de la face en contact avec la table et aussi construire la notion de forme symétrique.)

Plus généralement, un objet rigide, fini ou borné, a une forme. (Un dé a pour forme un cube. Une pièce de monnaie a pour forme un disque.)

Pour ne s'intéresser qu'aux formes planes, on utilise des objets aplatis, ceux dont l'épaisseur est très petite. Concrètement, on peut découper des morceaux de carton, de bois, de plastique. Pour agir, manipuler, on ne peut considérer tous les objets rigides et plats. (Un lac a une surface limitée et cette surface a bien une forme.)

La notion de forme est celle d'une étendue limitée. L'étendue est associée à une surface, comme étendue plate, rigide, finie, manipulable nous pensons aux pièces d'un puzzle, des objets que nous appelons gabarits. Mais un gabarit est un objet biface déplacé dans l'espace par les élèves, alors qu'une étendue et une surface n'ont qu'une seule face. Dans des activités proposées par des jeux éducatifs, une des deux faces d'un gabarit n'est pas retenue ou bien on ne propose que des gabarits qui ont deux faces de même forme.  Retenons qu'une forme n'est associée qu'à une seule face d'un gabarit.

La limite de l'étendue, la frontière de cette étendue est associée à la notion de forme, c'est le bord du gabarit. Le bord du gabarit est une notion de l'espace, le regard sur le bord du gabarit change en fonction de la position du gabarit dans l'espace. Si on pose ce gabarit sur une feuille on peut dessiner un contour du gabarit mais si on pose le gabarit de l'autre côté on dessine un autre contour. Un gabarit objet de l'espace a un bord, deux contours, deux faces et deux formes.

Un gabarit objet du plan, posé sur une feuille de papier, a un bord, un seul contour, une seule face et une seule forme. Mais attention dans une manipulation, le gabarit sortant du plan retrouve deux faces, deux contours et deux formes et il est bien difficile de demander aux élèves de ne faire que glisser des gabarits sur une table.

Un élève de cycle 1 va apprendre:

  • à discerner des objets plats de même forme,
  • à dessiner le contour d'un gabarit posé,
  • à nommer certaines formes,
  • à reproduire des assemblages de formes,
  • à décomposer un contour et comme les formes proposées sont très souvent rectilignes, il apprend à segmenter un contour,
  • à recomposer une forme ou un assemblage de formes avec des parties de gabarits ou avec des segments, bords rectilignes de gabarit.

Les actions de décomposition et de recomposition d'une forme, d'un assemblage de formes sont fondamentales pour l'apprentissage.

Le problème pour un enseignant est de définir les éléments de décomposition, ces éléments dépendent de l'âge et des capacités des élèves et des actions à réaliser sur la forme.

Au Cycle 1, ces éléments de décomposition et de recomposition ne peuvent que concerner des surfaces: des formes pour les assemblages de formes et de gabarit partiellement incomplet pour les formes.

La limite de l'étendue, la frontière de cette étendue est associée à la notion de forme, c'est le bord du gabarit. Le bord du gabarit est une notion de l'espace mais de quel côté regarder ce bord. Si on pose ce gabarit sur une feuille on peut dessiner un contour du gabarit mais si on pose le gabarit de l'autre côté on dessine un autre contour. Un gabarit objet de l'espace a un bord, deux contours, deux faces et deux formes.

Un gabarit objet du plan, posé sur une feuille de papier, a un bord, un seul contour, une seule face et une seule forme. Mais attention dans une manipulation, le gabarit sortant du plan retrouve deux faces, deux contours et deux formes et il est difficile de ne faire que glisser des gabarits sur une table.

Un élève va donc apprendre:

    • à dessiner le contour, à identifier des objets plats qui ont la même forme, à nommer certaines.
    • à décomposer un contour et comme les formes proposées sont très souvent rectilignes, il apprend à segmenter un contour.
    • à recomposer une forme ou un assemblage de formes avec des parties de gabarits ou avec des segments.

Les actions de décomposition et de recomposition d'une forme sont fondamentales pour l'apprentissage.

Le problème pour un enseignant est de définir les éléments de décomposition, ces éléments dépendent de l'âge et des capacités des élèves et des actions à réaliser sur la forme.