frarzh-CNzh-TWcsendeeliwiditjakolvplptruessvthtruk

 

La géométrie plane consiste essentiellement en l'étude de figures qu'il s'agit de décrire, de reproduire, de construire, dont il faut identifier, démontrer des propriétés.

Mais le terme figure est employé à l'école primaire et au collège dans des sens différents, le plus souvent sans que cette différence soit éclaircie dans l'enseignement.

Nous essayons dans cette rubrique (voir menu déroulant) de préciser les contours de l'utilisation que nous en faisons sur ce site.

D'abord, nous distinguons deux géométries :

- la géométrie physique (celle qu'on pratique le plus souvent à l'école primaire) où le travail porte sur une figure matérielle tracée avec des instruments sur du papier ou un écran d'ordinateur. Notons que nous réservons néanmoins le terme figure à des tracés ; nous emploierons le terme de forme pour des objets déplaçables.

- la géométrie théorique où la figure matérielle ne sert que de support au raisonnement ; le travail porte sur une figure immatérielle définie par des relations entre des objets géométriques (essentiellement points, droites et cercles).

Nous faisons donc une différence entre la figure géométrique (immatérielle) et la figue matérielle tracée sur un support.

Une figure vérifie des propriétés que l'on peut énoncer dans le langage ou coder sur la figure matérielle ; nous précisons dans un paragraphe ce que nous entendons par figure codée, avec un sens et une utilisation différents dans la géométrie physique et dans la géométrie théorique.

Enfin, il est intéressant de repérer certaines figures pour le rôle qu'elles jouent dans les définitions et théorèmes ; nous les appellerons figures clés.